Maison

Votre guide pour choisir la bonne isolation extérieure

Que vous construisiez une nouvelle maison ou que vous rénoviez une maison existante, le choix de la bonne isolation extérieure est crucial. L’extérieur de votre maison est sa première ligne de défense contre les éléments, ce qui signifie qu’il doit pouvoir résister à la pluie, à la neige et à tous les autres types de temps. Il doit également pouvoir résister à la chaleur et à l’humidité pendant les mois d’été et rester suffisamment chaud pendant les froides nuits d’hiver. Il existe aujourd’hui de nombreux types d’isolation extérieure, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Il peut être difficile de choisir le meilleur pour votre situation spécifique, surtout si vous ne connaissez pas toutes les options qui existent sur le marché, vous trouverez dans cet articles les informations nécessaires pour prendre la bonne décision.

Qu’est-ce que l’isolation extérieure ?

L’isolation extérieure est l’isolation appliquée aux murs extérieurs de votre maison, parce qu’elle est appliquée à l’extérieur de vos murs, elle est également appelée isolation « externe » ou « de surface ». Si l’isolation extérieure est insuffisante ou inexistante, votre maison ne pourra pas retenir la chaleur aussi efficacement. En d’autres termes, elle ne sera pas aussi économe en énergie et l’isolation extérieure est particulièrement importante dans les climats froids, où il peut y avoir des températures glaciales ainsi que de fortes chutes de neige. Dans les climats plus tempérés, elle peut encore être utile en cas de pluie et d’humidité importantes, mais elle n’est pas aussi essentielle. Dans les climats plus chauds, l’isolation extérieur permettra de garder la maison au frais si vous utilisez une climatisation par exemple.

Lire aussi  Comment fabriquer des meubles en carton de qualité ?

Isolation extérieure en vinyle

Le vinyle est l’un des types d’isolation les plus courants utilisés pour les murs extérieurs. En fait, il est utilisé pour environ 75 % de tous les murs extérieurs qui sont isolés. Le vinyle provient du pétrole et est créé lorsque le pétrole brut est raffiné en essence, kérosène, asphalte et autres produits. Il est ensuite raffiné en vinyle, qui est un type de matériau synthétique qui peut être formé en feuilles. L’isolation en vinyle est largement utilisée car elle est relativement peu coûteuse, facile à installer et fonctionne bien. Il existe également en différentes épaisseurs et est facile à couper. Il est fait pour durer plusieurs décennies, même lorsqu’il est utilisé dans des zones où les précipitations sont fréquentes. Le principal inconvénient de l’isolation en vinyle est qu’elle n’est pas économe en énergie. En fait, il s’agit du type d’isolation extérieure le moins efficace sur le plan énergétique.

Mousse d’isolation extérieure

L’isolation en mousse est souvent utilisée pour les bâtiments commerciaux de faible hauteur, mais c’est également une option viable pour les maisons individuelles. Elle est créée en mélangeant deux composants (généralement de l’eau et un produit chimique) pour créer une mousse qui se dilate. La mousse est ensuite appliquée sur l’extérieur des murs de votre maison. L’isolation en mousse est plus économe en énergie que l’isolation en vinyle, mais pas aussi économe en énergie que l’isolation en fibre de verre. Elle possède également d’excellentes propriétés d’insonorisation, ce qui la rend idéale pour les personnes vivant dans des zones où le est important, à proximité d’une autoroute par exemple. Il présente cependant quelques inconvénients qui peuvent le rendre moins attrayant pour certains propriétaires. Il est plus cher que l’isolant en vinyle et il n’est pas aussi facile à installer. Il peut également ne pas être aussi durable que l’isolation en vinyle, en particulier dans les régions où les précipitations sont fréquentes.

Lire aussi  Comment fabriquer des meubles en carton de qualité ?

Isolation extérieure en matériaux synthétiques

Certains types d’isolants, comme la fibre de verre, sont fabriqués à partir de matériaux naturels, comme les minéraux ou le coton. D’autres types, en revanche, sont fabriqués à partir de matériaux synthétiques créés en laboratoire. Le polystyrène, le polyuréthane et la fibre acrylique sont des exemples d’isolants synthétiques. Le polystyrène et le polyuréthane sont souvent utilisés pour créer des panneaux rigides qui sont appliqués à l’extérieur de vos murs. La fibre acrylique est souvent utilisée pour créer des matelas qui sont appliqués à l’extérieur de vos murs. Le polystyrène et le polyuréthane sont relativement peu coûteux, faciles à installer et résistants à l’humidité. En revanche, ils n’isolent pas bien et ne sont donc pas efficaces sur le plan énergétique. La fibre acrylique est plus économe en énergie que le polystyrène et le polyuréthane, mais elle n’est pas aussi durable. Elle n’est pas non plus très efficace pour bloquer le son. Il faudra donc faire des concession pour choisir le type d’isolant extérieur qui conviendra le plus à votre situation.

You may also like